Accueil> Culture, sports & loisirs> Librairie & presse

Lego 40031738 boite brique de rangement 4 plots rose clair

Aucun prix
Meilleur prix près de chez moi

Guide rouge

0 avis clients

Donnez votre avis

La sortie du Guide rouge Michelin est toujours un moment très attendu. Par les restaurateurs, par les médias, par les consommateurs. Ce dernier opus propose la plus exhaustive sélection d'adresses d'hôtels et de restaurants en France, avec près de 10 000 établissement recensés ! Côté restaurants, on retiendra cette année que les inspecteurs (invisibles, puisqu'ils ne se présentent jamais) ont accordé trois étoiles à l'Arnsbourg à Untermuhlthal en Moselle, à Guy Savoy et Christian Le Squer (restaurant Le Doyen, véritable institution) à Paris. Trois nouveaux promus au firmament de la gastronomie, c'est assez exceptionnel ! Seul à "tomber du ciel" dans cette édition : Le Crocodile à Strasbourg. Sanction d'autant plus douloureuse ou bienheureuse (pour d'autres) quand on sait que pour les restaurateurs, une étoile peut signifier vingt à vingt-cinq pour cent de couverts en plus ou en moins. Dans l'économie de la grande cuisine, le Michelin ne fait pas forcément la pluie et le beau temps. Il participe néanmoins de leur bonne ou mauvaise santé. De fait, on ne lui reprochera pas ses nouveaux promus. Mais que dire alors pour Alain Dutournier à Paris et Olivier Roellinger à Cancale, restés scotchés à deux étoiles cependant que n'importe quel gourmet sait que ces deux tables comptent parmi les meilleures en France. Que dire de cette unique étoile accordée à Ghislaine Arabian à Paris alors qu'elle propose une cuisine fine et inventive à des prix très raisonnables. Que dire enfin de l'absence totale de Nicolas Le Bec à Lyon, au restaurant Les Loges, alors qu'il est sacré chef de l'année par le guide concurrent, le Gault & Millau ?... Ces petits travers se répètent malheureusement chaque année. Faudrait-il penser que si le Michelin ne manque pas de rigueur (il est le seul guide à payer réellement ses additions), il manque singulièrement de goût ? ! Pour autant, à côté de ce concert de grandes casseroles, ce Michelin a une fois de plus mis l'accent sur 443 restaurants (signalés par un Bib gourmand), distinguant leur cuisine soignée à prix très doux. L'initiative reste évidemment la bienvenue. Enfin, côté hôtels, ce sont 448 adresses nouvelles (parmi 5 608 !), à tous les prix, en toute catégorie. Ce qui fait un guide toujours incontournable ! --Céline Darner

Nombre de pages

1764

ISBN

206100167X

Editeur

Michelin Editions des Voyages

Date de publication

2002-03-01

Description

La sortie du Guide rouge Michelin est toujours un moment très attendu. Par les restaurateurs, par les médias, par les consommateurs. Ce dernier opus propose la plus exhaustive sélection d'adresses d'hôtels et de restaurants en France, avec près de 10 000 établissement recensés ! Côté restaurants, on retiendra cette année que les inspecteurs (invisibles, puisqu'ils ne se présentent jamais) ont accordé trois étoiles à l'Arnsbourg à Untermuhlthal en Moselle, à Guy Savoy et Christian Le Squer (restaurant Le Doyen, véritable institution) à Paris. Trois nouveaux promus au firmament de la gastronomie, c'est assez exceptionnel ! Seul à "tomber du ciel" dans cette édition : Le Crocodile à Strasbourg. Sanction d'autant plus douloureuse ou bienheureuse (pour d'autres) quand on sait que pour les restaurateurs, une étoile peut signifier vingt à vingt-cinq pour cent de couverts en plus ou en moins. Dans l'économie de la grande cuisine, le Michelin ne fait pas forcément la pluie et le beau temps. Il participe néanmoins de leur bonne ou mauvaise santé. De fait, on ne lui reprochera pas ses nouveaux promus. Mais que dire alors pour Alain Dutournier à Paris et Olivier Roellinger à Cancale, restés scotchés à deux étoiles cependant que n'importe quel gourmet sait que ces deux tables comptent parmi les meilleures en France. Que dire de cette unique étoile accordée à Ghislaine Arabian à Paris alors qu'elle propose une cuisine fine et inventive à des prix très raisonnables. Que dire enfin de l'absence totale de Nicolas Le Bec à Lyon, au restaurant Les Loges, alors qu'il est sacré chef de l'année par le guide concurrent, le Gault & Millau ?... Ces petits travers se répètent malheureusement chaque année. Faudrait-il penser que si le Michelin ne manque pas de rigueur (il est le seul guide à payer réellement ses additions), il manque singulièrement de goût ? ! Pour autant, à côté de ce concert de grandes casseroles, ce Michelin a une fois de plus mis l'accent sur 443 restaurants (signalés par un Bib gourmand), distinguant leur cuisine soignée à prix très doux. L'initiative reste évidemment la bienvenue. Enfin, côté hôtels, ce sont 448 adresses nouvelles (parmi 5 608 !), à tous les prix, en toute catégorie. Ce qui fait un guide toujours incontournable ! --Céline Darner

Format

Broché

Auteur

Guide Rouge

Ces produits pourraient vous intéresser